Metascore
88

Generally favorable reviews - based on 6 Critics

Critic score distribution:
  1. Positive: 6 out of 6
  2. Mixed: 0 out of 6
  3. Negative: 0 out of 6
  1. Dec 16, 2013
    100
    Darklings is a fun and creative little game that uses its darkly cute atmosphere to great effect and requires quick reaction times.
  2. Dec 2, 2013
    90
    Boasting a minimalistic design style and simple controls, Darklings is a delightful affair that pulls you in further each time you play.
  3. Nov 27, 2013
    90
    MildMania's Darklings is a wonderfully unique and magical game that relies heavily on gesture-based touch controls.
  4. Apr 6, 2014
    89
    This game offers a very solid gameplay, addictive for the very beginning, and deep for those looking for a mobile challenge.
User Score
8.3

Generally favorable reviews- based on 14 Ratings

User score distribution:
  1. Positive: 3 out of 3
  2. Mixed: 0 out of 3
  3. Negative: 0 out of 3
  1. Jan 20, 2014
    9
    A unique endless runners where you play drawing gestures! And its made with Unity so expect an amazing art style, cool music, lots of upgrades and much much more. Its a lot of fun. Full Review »
  2. Mar 27, 2014
    10
    This review contains spoilers, click full review link to view. First of all, this is an amazing game. It's great because it's so simple, yet you can spend an hour playing it and not get bored. That's awesome. Full Review »
  3. Mar 26, 2014
    8
    Franchement : qu’est ce que c’est rafraîchissant de jouer à un jeu d’action qui a été visiblement conçu pour les écrans tactiles des mobiles et qui ne cherche pas, comme d’autres applications, à réanimer un ancien succès sur consoles en essayant de comprimer les fonctionnalités de la manette dans une petite boîte de commande à gauche de l’écran en mangeant presque toute la vue…

    Alors que j’aime beaucoup sa simplicité en termes de commandes, Darklings manque cruellement de profondeur dans le gameplay. Il nous offre trois mondes différents, avec trois espèces différentes de créatures et trois boss fights à la fin de ces stages. Et c’est tout. Oui, rien d’autre !

    Pour dire la vérité : je ne comprends pas trop pourquoi un jeu qui possède des idées si chouettes en lieu et place d’une véritable exploitation des caractéristiques des mobiles avec des graphismes sublimes a tellement tapé à coté en termes de profondeur et d’émulation.

    Néanmoins Darklings a une place établie sur mon iPhone et j’adore faire des traces de lumière en glissant mon doigts sur la belle surface de ce jeu. J’espère que le deuxième volet de Darklings, annoncé pour le printemps 2014, va faire table rase de ces défauts.

    Parce-qu’enfin, on ne met pas le moteur d’une vieille Clio sous le capot de la dernière BMW, n’est-ce pas ?
    Full Review »