Thief: Deadly Shadows Xbox

User Score
7.0

Mixed or average reviews- based on 13 Ratings

User score distribution:
  1. Positive: 9 out of 13
  2. Mixed: 0 out of 13
  3. Negative: 4 out of 13
Buy On

Review this game

  1. Your Score
    0 out of 10
    Rate this:
    • 10
    • 9
    • 8
    • 7
    • 6
    • 5
    • 4
    • 3
    • 2
    • 1
    • 0
    • 0
  1. Submit
  2. Check Spelling
  1. Dakidski
    May 28, 2004
    0
    I will punish all game developers that develop shoddy ports with bad framerates, by not ever buying any of their products again. I will never forget or forgive Ion Storm for Deus Ex 2 on Xbox.
  2. Apr 11, 2017
    4
    On pourrait grossièrement le résumer à un Splinter Cell au Moyen Age, un Moyen Age alternatif avec quelques teintes discrètes de magie et de technologie (Garrett a tout un lot de gadgets comme son oeil mécanique, ses flèches à mousse et à eau, les bombes éblouissantes...). Ambiance très sombre garantie (et réussie) à la manière du film "Le Nom de la Rose". L'histoire n'est pas avare enOn pourrait grossièrement le résumer à un Splinter Cell au Moyen Age, un Moyen Age alternatif avec quelques teintes discrètes de magie et de technologie (Garrett a tout un lot de gadgets comme son oeil mécanique, ses flèches à mousse et à eau, les bombes éblouissantes...). Ambiance très sombre garantie (et réussie) à la manière du film "Le Nom de la Rose". L'histoire n'est pas avare en complots et les missions maintiennent un intérêt très intrigant.

    Heureusement qu'on peut sauvegarder quand on veut, car le jeu est d'une difficulté plutôt élevée. Elevés aussi les temps de chargement (!) : on a le temps de couler plusieurs bronzes. C'est très correct graphiquement mais ça rame souvent. Pas rédhibitoire puisque qu'en vue à la troisième personne, on peut bien appréhender l'environnement et ses (nombreuses) menaces... et la maniabilité au pad est sans souci.

    Reste que l'ensemble du jeu est d'une rare lourdeur avec pour seules cartes des gribouillis d'un enfant de 3 ans. Quand on ajoute à cela les niveaux qu'il faut explorer au pixel près pour ne pas rater un levier insidieusement caché ou un livre qui donne une information capitale pour la suite, on ne peut que lever les yeux au ciel et soupirer de lassitude. Si les Splinter Cell étaient parfois crispants, ce n'est rien en comparaison de ce Dark Project 3 qui en dépit d'évidentes qualités d'infiltration se fout de votre gueule en souriant sur tout le reste.

    Proche de la fin et ayant raté un passage secret -LE passage secret- j'ai décidé d'arrêter les frais : tourner en rond dans tout le niveau en essayant d'échapper à des machins qu'on ne peut pas tuer, ni arrêter (oui, oui, des Terminators déjà à l'époque...) ce n'est pas du jeu : juste une inutile perte de temps. Dommage quand même.
    Expand

Awards & Rankings

#59 Most Discussed Xbox Game of 2004
Metascore
82

Generally favorable reviews - based on 61 Critics

Critic score distribution:
  1. Positive: 52 out of 61
  2. Negative: 0 out of 61
  1. Stands as a stark contrast to this normal guns-a-blazin' attitude, due to its meticulous stealth-based gameplay that demands patience, strategy and more than a little ingenuity on the gamer's part. This uniqueness of gameplay combined with great presentation and engrossing story makes Deadly Shadows a true gem.
  2. Xbox Nation Magazine
    80
    If you're willing to stick it out through a couple of slow-paced early levels, it quickly hooks you and won't let go. [Aug 2004, p.95]
  3. There's something so pleasingly honed about the overall structure of Deadly Shadows and how that integrates with the gameplay mechanic - and in terms of getting your money's worth, there are few games that suck you in quite as much.