Metro-Goldwyn-Mayer (MGM) | Release Date: March 13, 1998
6.3
USER SCORE
Generally favorable reviews based on 51 Ratings
USER RATING DISTRIBUTION
Positive:
25
Mixed:
21
Negative:
5
WATCH NOW
Stream On
Stream On
Review this movie
VOTE NOW
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Check box if your review contains spoilers 0 characters (5000 max)
8
oxanaJan 3, 2015
In this movie, what appeals to me most is that finally the men are old and mature, touching (compared to the "The Three Musketeers" -movie). Especially D'Artagnan stole my heart. The story is amazing, the acting pure and talented - evenIn this movie, what appeals to me most is that finally the men are old and mature, touching (compared to the "The Three Musketeers" -movie). Especially D'Artagnan stole my heart. The story is amazing, the acting pure and talented - even Leonardo DiCaprio I can withstand, for once. A lot of plotting, secrets, decisions between friendship and personal desires, loyalty, duty and hatred... This is finest drama and action in one package! Expand
0 of 0 users found this helpful00
All this user's reviews
4
MattBrady99Sep 26, 2015
The Man in the Iron Mask is forgettable and quite dull to watch. The cinematography and the costumes were great, but DiCaprio was no King Louis and it sucks saying that because I know Leo is better than this.
0 of 0 users found this helpful00
All this user's reviews
3
BroyaxJan 21, 2017
Je savais bien que c'était une daube ou je le subodorais fortement du moins mais j'ai été appâté par la distribution vraiment très agréable et très judicieusement choisie : Di Caprio, Irons, Depardieu, Byrne, Malkovich, Parillaud,Je savais bien que c'était une daube ou je le subodorais fortement du moins mais j'ai été appâté par la distribution vraiment très agréable et très judicieusement choisie : Di Caprio, Irons, Depardieu, Byrne, Malkovich, Parillaud, Sarsgaard... même la jolie Godrêche qui joue la godiche bien apprêtée se révèle charmante. C'est la foire aux beaux costumes et à la belle reconstitution, l'histoire est toute tracée (Alexandre Dumas, bon sang !) il suffit de suivre le fil.

Mais non, Randall Wallace malgré sa caméra fluide, presque guindée, accouche d'une grosse merde. J'étais plein de bonnes résolutions et j'avais coché la case "bon public" dans un recoin de ma cervelle peu habituée à de telles pratiques. Impossible de tenir jusqu'au bout, j'ai les neurones qui fument devant des dialogues aussi imbéciles, notre Depardieu national qui enchaîne pitrerie sur pitrerie, la musique gnangnan à dormir debout et les graves lenteurs d'un scénario dont même une tortue ne voudrait pas.

Malgré la distribution, tout y est très compassé et maladroit, peu crédible et disons-le, carrément ridicule. C'est l'idée sans doute que se fait Hollywood des intrigues imaginées par Dumas à la Cour du Royaume de France : pédantes et grotesques. Un tel bling-bling partout, on se croirait à Las Vegas !
Expand
0 of 0 users found this helpful00
All this user's reviews