Universal Pictures | Release Date: November 14, 1997
7.6
USER SCORE
Generally favorable reviews based on 154 Ratings
USER RATING DISTRIBUTION
Positive:
112
Mixed:
18
Negative:
24
Watch Now
Stream On
Buy On
Review this movie
VOTE NOW
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Check box if your review contains spoilers 0 characters (5000 max)
1
BroyaxJan 10, 2017
Remake foireux du film remarquable de 1973, ce Chacal de 1997 n'en reprend que la trame de base pour en faire un hamburger bien gras et bien dégueulasse : si Hollywood est (souvent) la malbouffe du cinéma en règle générale, on tient là le bigRemake foireux du film remarquable de 1973, ce Chacal de 1997 n'en reprend que la trame de base pour en faire un hamburger bien gras et bien dégueulasse : si Hollywood est (souvent) la malbouffe du cinéma en règle générale, on tient là le big mac qui dégouline de partout.

ça commence avec le FBI qui intervient à Moscou (oui, oui, Moscou en Russie...) en coopération avec les autorités russes, ben voyons ! ils ne doutent de rien ces scénaristes yankees à chercher leurs "brillantes" idées dans des Kinders Surprises. La fliquette russe qui collabore étroitement avec le FBI est trop "jolie", alors on lui a collé une vilaine brûlure en plastique sur la joue (une dure-à-cuire sans doute). Quant à Sidney Poitier, il a besoin d'argent.

Puis le Chacal fait son entrée en matière en la personne de... Bruce Willis ! de mieux en mieux, dites-moi, mais c'est un festival ! Cette buse de Bruce change de déguisement toutes les 5 minutes (il lui manque juste le nez rouge) et s'il tente de paraître plus sobre que d'habitude, il a toujours l'air con (sous son déguisement du jour) le petit sourire en prime... (on avait dit "sobre" Bruce, putain !).

Comme si cela ne suffisait pas, voilà le gigolo qui fait son retour avec Richard Gere qui vient rouler des mécaniques parce seul, lui, le seul, le grand Richard a vu le Chacal ! mais ouais mon biquet c'est bien.

Après, je ne sais plus, devant tant d'inepties j'ai dû user l'avance rapide jusqu'à la fin parce que l'air de rien, cette "comédie" est d'une grande mollesse. On rigole de dépit devant ces pitreries et on s'emmerde à 100 balles de l'heure. Et on pouffe, on pouffe : pfff, pfff, pfff...
Expand
0 of 7 users found this helpful07
All this user's reviews